A part le (très) mauvais jeu de mot / rapport au contenu au dix neuvième degré habituel qui traine dans presque chaque post ... mais je suis comme tout le monde ... je m'attache.

Hé bien aujourd'hui lundi, pour changer des ravioli un petit peu de broderie !

Et voilà , la petite rime pourrie : c'est fait.

Ouh je sens que je vais me surpasser aujourd'hui ; ça va être un article collector.

Non je n'ai rien pris bande de médisants.

Bah oui, je sais bien qu'en bonne blogueuse bavaroise j'aurais du vous parler de ça qui a débuté ce WE mais bon, bof pas trop envie et de toute façon on est plein de blogueuses bavaroises alors je suis sûre que si le sujet vous intéresse vous trouverez de quoi vous abreuver.

(abreuver-oktoberfest  ... re-mouarf)

Je cite juste l'esquellente Caroline (car oui je me tiens quand même au courant) qui a fait un très joli message à propos de l'ouverture et qui a une topissssssime photographie des bandes de mollets (ça a sûrement un nom que j'ignore) tricotées !!! de ces messieurs. Allez jeter un oeil c'est typisch Bayerisch.

Caroline si tu passes par ici, bravo ton cliché est superbe.

Je suis jalouse ;D.

Ce week end donc chez nous point de Wies'n mais des poulettes commandées par ma maman pour sa cuisine. La lumière était belle dimanche, j'ai donc repris l'aiguille, ça avance peu à peu.

Si si mon titre avait finalement un lien avec quelque chose ^^.

DSC00603

Modèle 1058 du Bonheur des dames (encore) mais avec des couleurs modifiées pour coller aux desiderata de la future propriétaire.

Les changements de couleurs ne se voient pas ici j'ai photographié une des rares parties fidèles à l'original hé hé !

J'aime beaucoup ces nouvelles parutions qui mèlent les accessoires aux points brodés.

En prévison des finitions je me suis donc régalée à "magasiner" ces quelques miniatures.

DSC00604

( et j'ai perdu ma carte bancaire mais ça c'est une autre histoire )

Les bavarois étant friands de maisons de poupées (certains collectionneurs y laissent de véritables fortunes) mon mérite n'est pas grand. Mais si celà intéresse quelqu'une mon fournisseur est dans la Maxburgstrasse presque en vis à vis de l'entrée arrière d'Oberpollinger. La dame est absolument charmante et connait quelques mots de français.

Sur ce je vous laisse, Prosit !